Epaveo se charge de vous débarasser de votre véhicule HS, c'est simple et 100% gratuit, contactez-nous au 06 24 06 82 38
24/706 24 06 82 38
epaviste casse ivry  sur seine

epaviste casse ivry sur seine

epaviste casse ivry  sur seine

epaviste casse ivry sur seine

Enlèvement d'épaves dans le département du Val de Marne

Ivry sur Seine

94200

epaviste casse ivry  sur seine

epaviste casse ivry sur seine

EPAVEO couvre la zone de l'Ile de France dans son ensemble et donc les villes du Val de Marne

Pour vous servir!

EPAVEO vous désencombre de tous types de véhicules:

 

De la simple voiture de particulier au camion, la camionnette, la moto, le scooter, l'utilitaire, le tracteur, les véhicules de tourisme de type Quad,

tout matériel et engin agricole en tous genres, les caravanes…

Quel que ce soit votre véhicule hors d'usage

Vous vous adressez à la bon endroit EPAVEO!

epaviste casse ivry  sur seine

epaviste casse ivry sur seine

epaviste casse ivry  sur seine

epaviste casse ivry sur seine

Il n'est pas de situation insolvable pour EPAVEO, le pro de l'enlèvement d'épave pour toute la région parisienne!

Aucune situation n'est insurmontable!!

Comment vous aidez?

 

Il suffit d'appeler ce numéro de téléphone unique 06 24 06 82 38 ou d'envoyer un courriel sur ce site.

Nous vous indiquerons la marche à suivre.

Pas plus simple:

Vous appelez, nous intervenons dans les plus brefs délais, vous êtes débarrassé.

epaviste casse ivry  sur seine

epaviste casse ivry sur seine

Mouvements automobilistes

La France fait partie des pays où les mouvements de grève sont les plus fréquents. Le mois de janvier 2015 a vu son trafic routier ralenti par des actions de grève encouragées par les différents syndicats.

Cette année encore les syndicats des transporteurs routiers ont multiplié les actions coup de poing dans le but de négociations avec le patronat. Ils réclamaient une augmentation du pouvoir d'achat des conducteurs poids lourds d'au minimum 100 euros.

L'intersyndicale Confédération générale du travail (CGT), la Force Ouvrière (FO) et d'autres ont donné le feu vert à des actions visant à relancer le débat des salaires qu'ils estiment gelés depuis trois ans.

Opérations escargot, barrages près des dépôts pétroliers, blocages de sites industriels, plus d'une cinquante d'actions en tout sur toute la France ont ralenti la circulation de cette journée du 18 janvier. La grève était appelée à la reconduction pour faire entendre leurs revendications mais la tactique de mobilisation avant la négociation fut largement critiquée.

Des grèves comme celle ci les français en ont connues beaucoup et en connaîtront encore!

La question de la solidarité collective est quelque chose d'ancré dans la mentalité du citoyen français.

Avec les grèves des transports en commun, des transports routiers, des transports ferroviaires, on se demande à quand une grève des conducteurs...contre les grèves.

Les commentaires sont fermés.