La mise en fourrière sans PV : ce qu’il faut savoir

La mise en fourrière sans PV

Vous avez retrouvé l’emplacement de stationnement où vous aviez garé votre véhicule mais celui-ci a disparu, la situation est stressante et peut être coûteuse. Vous êtes sûrement victime d’une mise en fourrière sans avoir reçu de procès-verbal (pv). Dans cet article, nous aborderons les causes possibles de cette situation et comment réagir face à une mise en fourrière sans pv.

Pourquoi une mise en fourrière sans pv ?

Le fait de mettre un véhicule en fourrière sans pv sur le pare-brise est rare, cependant il existe des cas où cette situation se produit. Il y a plusieurs raisons pouvant expliquer pourquoi votre voiture a été emmenée en fourrière :

  • Faute de stationnement : lorsque vous vous garez sur un emplacement interdit ou gênant pour la circulation (arrêt bus, passage piéton, sortie de garage), notamment dans une rue qui indique clairement qu’un essieu ne peut pas dépasser une certaine taille (height) ou qu’il doit respecter des limites d’angle lorsqu’il tourne,
  • Taxe automobile impayée : si vous n’avez pas payé la taxe automobile qui est un droit de stationnement insistant sur les défauts de contrôle technique et les amendes payées conformément aux exigences légales et administratives,
  • Signalement du véhicule : si votre véhicule est signalé comme étant volé ou recherché par les forces de l’ordre pour une autre raison (fausse plaque d’immatriculation, conduite sans assurance, etc.),
  • Délai dépassé : si votre véhicule est resté stationné au même endroit pendant un délai supérieur à la durée autorisée par le code de la route.

Comment savoir si mon véhicule a été emmené en fourrière ?

Si vous pensez que votre voiture a été emmenée en fourrière et ne trouvez pas d’avis ou pv accroché à votre pare-brise, vous pouvez vérifier cette hypothèse en appelant les services de police compétents. Voici les différentes étapes à suivre :

  1. Contactez le poste de police local ou la gendarmerie pour leur demander si votre véhicule a été envoyé en fourrière,
  2. S’ils n’ont pas l’information, demandez-leur s’ils peuvent vous donner le numéro du service de gestion des fourrières,
  3. Contactez ce service pour connaître la situation de votre voiture, idéalement avec votre immatriculation sous la main,
  4. Prenez note des coordonnées de la fourrière où se trouve votre véhicule, ainsi que des informations concernant les procédures pour le récupérer rapidement.

Vérification en ligne : une solution rapide

Si vous êtes pressés ou avez du mal à trouver les numéros de téléphone utiles, une alternative consiste à effectuer une recherche en ligne sur les sites internet spécialisés dans la recherche de véhicules en fourrière. Il suffit d’indiquer votre plaque d’immatriculation pour savoir si votre voiture a été emmenée en fourrière et obtenir les coordonnées de celle-ci.

Comment récupérer mon véhicule ?

Dès que vous avez localisé le lieu où se trouve votre véhicule, il faut rapidement récupérer celui-ci pour éviter des frais additionnels. En effet, chaque jour supplémentaire passé en fourrière génère des coûts additionnels pour le propriétaire du véhicule :

  • Frais de garde,
  • Frais de sortie,
  • Frais éventuels liés à une expertise ou une remise en état du véhicule.

Règles essentielles à respecter

Voici les démarches à suivre pour récupérer sa voiture mise en fourrière sans pv :

  1. Se rendre au commissariat ou à la gendarmerie avec les documents nécessaires : carte grise, attestation d’assurance, permis de conduire et justificatif d’identité, afin d’obtenir un ordre de sortie,
  2. Payer l’amende forfaitaire si elle est due : parfois, même si aucun pv n’est visible sur le pare-brise lors de la mise en fourrière, une infraction peut avoir été constatée via un système informatique (pv électronique),
  3. Se rendre à la fourrière avec l’ordre de sortie et régler les frais de fourrière : frais d’enlèvement, de garde et éventuellement, frais d’expertise si celle-ci est nécessaire.

Conseils pour éviter une mise en fourrière sans pv

Pour ne pas se retrouver dans cette situation inconfortable, il est essentiel de respecter quelques règles simples qui permettent d’éviter la mise en fourrière :

  • Ne jamais stationner sur un emplacement interdit ou gênant,
  • Vérifier régulièrement que l’on est à jour dans le paiement des taxes et amendes liées à son véhicule,
  • Respecter les délais autorisés pour le stationnement,
  • Faire attention aux signaux routiers indiquant les restrictions de stationnement.

En suivant ces conseils et en étant attentif au code de la route, vous limiterez grandement les risques de voir votre voiture mise en fourrière sans avoir reçu de procès-verbal préalablement.

appel